DERNIER

HOMMAGE

Réalisations photographiques et vidéos d’une cuisine rituelle. Réinterprétation de la recette du coq au vin.

 

 

 

Les gestes quotidiens des cuisiniers s’apparentent à ceux d’un rituel. Pourtant ce rituel de préparation qui rend comestible les aliments pour nourrir l’homme ne met pas en avant le processus qui nous permet de manger : tuer du vivant pour notre survie.

 

«Dernier hommage» est la tentative de recréer un rituel culinaire, qui rendrait hommage aux bêtes sacrifiées.

 

Les accompagnements du coq -parfait protecteur et gardien de la vie- deviennent une parure qui remodèle son plus beau plumage et ravive ses couleurs.

 

C’est ensuite en croisant la recette du coq au vin - mettant à l’honneur les saveurs de l’oiseau du soleil - avec le rituel de l’embaumement que l’animal est sublimé. Séparer ses membres et les placer dans des sarcophages permet de prendre une distance physique à la chair.

 

L’animal est ainsi accompagné pour son dernier voyage.

Créateur d’expériences sensorielles